Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 12:59

Un article très intéressant à lire et qui va dans la continuité de certaines études (partagées ici dans des articles précédents) de ces dernières années.

 

Même si les gouvernements délaissent, ou font semblant de tendre un doigt à défaut d'une main, les études se poursuivent et vont forcément amener quelque chose à terme.

 

Seul contrainte : quel sera justement ce terme ? Quand ?

 

Pour rappel de ce que sont les neuropathies des petites fibres, cet article à lire directement sur lefigaro.fr l'explique fort bien : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/01/04/24459-mysterieuses-atteintes-petites-fibres-nerveuses

 

--------------------------------------

 

 

"C’est une nouvelle preuve du traitement anormal, dans la fibromyalgie, des signaux transmis par les petites fibres nerveuses, ici tactiles et de la peau, qui vient d’être apportée, par cette étude américaine. Mais également d’un dysfonctionnement « central » opioïde déréglé chez les patients atteints de fibromyalgie. Ces données, présentées dans la revue eNeuro de la Society for Neuroscience montrent que les personnes atteintes de fibromyalgie ont une perception du toucher émoussée par rapport aux personnes en bonne santé.

La fibromyalgie, dont la prévalence se dessine avec la compréhension et la définition progressive de ses multiples symptômes est une une maladie multimodale, et systémique touchant à la fois le système nerveux central et les « petites fibres nerveuses ». Caractérisée par des douleurs diffuses, ce syndrome musculo-squelettique chronique affecte environ 2% à 5% de la population. Ce syndrome douloureux est associé à une fatigue devenue chronique, des troubles du sommeil, des colopathies, des céphalées, etc … ce qui en fait une pathologie complexe et souvent invalidante. La maladie touche majoritairement les femmes, avec un sexe-ratio de 9:1. De précédentes études ont déjà suggéré, en plus de la sensibilité à la douleur, une tolérance réduite aux stimuli sensoriels et une hypersensibilité aux événements non-douloureux. Enfin, de précédentes études ont suggéré que les patients atteints de fibromyalgie ont moins de récepteurs opioïdes fonctionnels dans le cerveau, des récepteurs, impliqués dans la signalisation de la douleur mais aussi de la récompense à des comportements naturels.

Les chercheurs du National Center for Complementary and Integrative Health (Maryland,) ont examiné la perception du toucher chez 24 sujets atteints de fibromyalgie vs 28 témoins en bonne santé. L’expérience du toucher a été reproduite par un « brossage » lent ou rapide de l'avant-bras du participant qui devait évaluer à la fois le plaisir et l'intensité de la sensation perçue. L’expérience montre que :

  • si les témoins, évaluent un brossage lent comme plus agréable et perçoivent bien son intensité comme modérée,
  • en revanche, les participants atteints de fibromyalgie évaluent de la même manière les mouvements lents et rapides, à la fois en termes de plaisir et d’intensité.

Lorsque les participants reçoivent de la naloxone, un antagoniste des récepteurs opioïdes,

  • les participants en bonne santé ont tendance à percevoir un mouvement lent ou rapide comme légèrement plus agréable,
  • les patients atteints de fibromyalgie ne signalent aucun changement dans le plaisir perçu mais leur perception devient moins intense que les patients recevant le placebo.

 

Quelle explication : chez témoins sains, bloquer les récepteurs opioïdes rend la sensation de toucher plus agréable. Chez les sujets sains, le cerveau compenserait naturellement la perte et la quête de plaisir. Chez les personnes atteintes de fibromyalgie, le traitement tactile est anormal et la signalisation opioïde modifiée.

L’étude confirme le rôle des récepteurs opioïdes endogènes dans la perception du toucher et apporte une preuve supplémentaire d’un fonctionnement opioïde déréglé chez les patients souffrant de douleur chronique. Ce dysfonctionnement modifie l'activation des fibres nerveuses tactiles de type C qui émousse chez ces patients, la sensation du toucher. Cette modification du toucher confirme également la fibromyalgie comme une neuropathie des petites fibres nerveuses.

Source: eNeuro 2 April, 2016 DOI: 10.1523/ENEURO.0138-15.2016 Touch perception altered by chronic pain and by opioid blockade

« Copyright © 2016 AlliedhealtH www.santelog.com

Partager cet article

Repost 0
Published by David - dans FIBROMYALGIE
commenter cet article

commentaires

Pascaline 10/08/2016 16:24

Vivement que la fibromyalgie soit davantage reconnu et non plus comme un trouble psychologique. Je ressens énormément de jugement à mon égard même si les choses commencent à évoluer. Une de mes "amies" m'a même dit que ce n'était que de la fainéantise. Quand on ne vit pas avec la fibromyalgie au quotidien, on ne peut absolument pas se douter de la douleur que procure ce genre de propos. J'apprends en relativisant et en m'entourant de bonnes personnes. Résultat : plus de douleur (ou presque) psychologique.

Au niveau des douleurs physiques, c'est autre chose. Elles perdurent et les nombreux traitements n'ont pas l'effet escompté. Je me balade sur les blogs en essayant de trouver des méthodes plus naturelles et plus efficaces et je souhaite le faire partager à d'autres lecteurs s'ils passent par ici également (car sachez que je vous ai trouvé en tapant "altération sens toucher fibromyalgie" donc je ne dois pas être la seule dans ce cas à tomber sur cet article avec cette requête. J'ai donc vu que beaucoup de personnes utilisent la méthode de l'acupuncture. Pas encore essayé mais je n'hésiterai pas à venir vous faire part de mes impressions une fois que j'aurai effectué ma première séance. EN revanche, je peux vous faire part de mon expérience en cryothérapie. Je suis également tombé sur cette méthode en parcourant des blogs et on y évoquait la cryothérapie dans un centre clinalliance dans l'essonne. Parfait, c'est chez moi ! ni une ni deux je prends rdv et j'effectue ma première séance de cryothérapie (un nom un peu terrifiant mais qui n'a rien de tel), on me plonge dans 3 salles qui sont de plus en plus froides, je passe de -10° à -110° en quelques secondes et là je dois rester trois minutes. Mes muscles se contractent, mes muscles s'engourdissent, je suis en contact visuel et audifit avec l'équipe médicale, je me mets à rire, la sensation est étrange et agréable, les trois minutes fusent bien plus vite que ce que je ne m'imaginais. Je ressors ravie d'avoir osé franchir le cap et avec la certitude que je reviendrai maintenant que je sais comment se passe une séance. Au niveau des douleurs, je me sens soulagée, comme après une grosse séance de sport où notre corps est comme emparé d'une certaine plénitude, on a l'impression de flotter. Je dors mieux le soir même et je suis totalement reposée. J'en suis à ma cinquème séance et j'adore. Certes, le résultat ne dure pas dans le temps mais quelques jours de soulagement, c'est un réel bonheur !!!

David 10/08/2016 19:46

Le trouble psychologique est une des conséquences de la fibro, et non la cause, l'OMS l'a clairement démontré. Il faudrait que les médecins arrêtent de toujours diriger dans cette voie. Il est vrai que la maladie a forcément un incidence sur le psychisme, et il faut savoir la gérer et la dépasser.
Bravo pour la cryo, et effectivement cela peut soulager d'une durée différente chez les individus, mais une petite amélioration, même temporaire, est toujours bonne à prendre.
Quant à ceux qui nous dénigrent du fait de cette maladie, autant les mettre de côté s'ils ne veulent rien entendre... la vie leur fera forcément à un moment ou l'autre prendre conscience de la bêtise de certains propos.
Bonne continuation :)

Présentation

  • : Fibromyalgie
  • Fibromyalgie
  • : Ce site est consacré à la fibromyalgie et tout ce qui tourne autour de cette pathologie si douloureuse et du handicap qu'elle génère. Un des buts est d'en partager les connaissances et les conséquences souvent désastreuses qu'elle a à tous les niveaux de la vie. La fibromyalgie nous concerne TOUS, et de plus en plus ; elle est en passe de devenir un véritable phénomène de société, un problème de santé publique si aucune solution n'est trouvée rapidement. 3 millions d'enfants, de femmes, d'hommes, et sans doute davantage en raison d’erreurs chroniques de diagnostics et de l'aveuglement de certains médecins, en sont atteints en France, pays des droits de l'homme qui pourtant étouffe en permanence cette maladie handicapante et ignore de manière brutale les fibromyalgiques et les répercussions ultra-violentes que cette maladie ô combien douloureuse a sur les malades. On persiste à la qualifier de maladie nouvelle qui n'aurait que quelques dizaines d'années... C'est pourtant ignorer le fait qu'on en parle déjà au début du 19e siècle... le nom a évolué au bon vouloir des médecins, mais la maladie reste la même et provoque toujours plus de dégâts...
  • Contact

Profil

  • David
  • Serial lecteur, musicophile invétéré, j'aime également plonger sur une page blanche et lui donner vie... la maladie n'est pas une finalité, elle est un renouveau qu'il faut apprivoiser.
  • Serial lecteur, musicophile invétéré, j'aime également plonger sur une page blanche et lui donner vie... la maladie n'est pas une finalité, elle est un renouveau qu'il faut apprivoiser.

Actualité

fibro autopsie couverture mercure dauphinoisfibro autopsie 4ème couverture mercure dauphinoisFIBROMYALGIE - AUTOPSIE D'UNE DOULEUR AU ZENITH

est en vente  sur le site des éditions Le Mercure Dauphinois :

 

 

http://www.lemercuredauphinois.fr/data/pages_site/nouveautes.php

  Article, extraits & avis des lecteurs : http://lunaire-iris-des-sens.over-blog.fr/article-fibromyalgie-renaud-hantson-114281522.html 

 

 

couverture Mise en ligne

Site des éditions Brumerge : link

Article avec commentaires des lecteurs : MAUVAISES ONDES

N'hésitez pas à laisser un commentaire ici et sur le site éditeur Brumerge ainsi que sur Babelio : link

Recherche