Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 13:50

Il faut Bouger plus... combien de fois en tant que fibromyalgiques entendons-nous cela ?!

C'est malgré tout une nécessité ; car se figer dans la douleur, ne plus oser bouger de peur de souffrir ne peut qu'engendrer un état bien pire au fil du temps.

Cela sans compter une atrophie musculaire, car les muscles vont fondre petit à petit et rendre le moindre geste démesurément plus difficile et douloureux. Et si atrophie il y a, cela veut dire que notre corps n'a plus les mêmes moyens pour supporter une douleur déjà forte voire insuportable...

Je me force, malgré la douleur quotidienne, et cet épuisement écrasant, à marcher, monter et descendre les escaliers plutôt que prendre l'ascenseur systématiquement ; j'ai parfois des malaises dehors, ou des difficultés qui m'obligent à m'asseoir ; mais qu'en serait-il si je ne faisais strictement rien, me contentant de rester chez moi au lit à attendre que la médecine trouve une solution... ?

Et encore ! Même avec une solution et une médication je devrais quand-même faire face à une évidente fonte musculaire et certainement à un bombardement de séances de kinésithérapie pour tenter de "remuscler la bête" un minimum. De longs mois de difficultés supplémentaires.

Après la douleur ce serait un long chemin pour retrouver mes facultés normales.

Effectivement, aucun traitement n'existe à ce jour. Est-ce une raison, une justification pour ne rien faire et attendre ? Non !

Alors oui il faut bouger, lentement à la rigueur, très lentement pourquoi pas, on ne demande pas de faire un sprint et de le chronométrer, mais bouger, marcher, se fixer des objectifs petit à petit afin de ne pas rendre notre souffrance plus difficile à supporter qu'elle ne l'est déjà.

Car là aussi cela forge notre capacité à lutter contre la douleur et à combattre notre maladie, et cela rend notre volonté plus ferme.

Ce qui est vrai pour le milieu professionnel et dont traite particulièrement cet article, est tout aussi vrai pour notre vie quotidienne...

 

---------------------------------

 

 

La sédentarité est l'ennemie du bien-être des salariés. Pourtant, quelques bons réflexes suffisent pour en éviter les effets néfastes.

Facebook fait travailler ses salariés debout. Google et Microsoft auraient même placé des tapis de course devant les ordinateurs.

 

Pourtant, nul besoin d'être ingénieur de la Silicon Valley pour initier le mouvement en entreprise. Une PME parisienne, Pas à Pas, a lancé le défi à ses salariés de réaliser 200 millions de pas par jour entre le 15 septembre et le 31 décembre de l'année dernière. Spécialisée dans le support informatique, l'entreprise voit ses 105 collaborateurs passer de longues heures devant leur écran. Et très peu dans leurs baskets. Pour s'assurer de la bonne marche de l'opération, Jésus Berecibar, le cofondateur et président de Pas à Pas, équipe alors ses collaborateurs de bracelets électroniques, qui comptabilisent chaque pas. Il invite même certains partenaires de l'entreprise à se joindre au challenge. Pour que la motivation soit au rendez-vous, tous les 10 millions de pas réalisés, Pas à Pas finance en partie la formation d'un jeune en difficulté scolaire. Résultat : plus de 90 % de salariés et une trentaine de clients se sont prêtés au jeu. « Tous ensemble, nous avons fait l'équivalent de cinq fois le tour du monde, affirme le patron qui a aussi participé au challenge et qui se satisfait de voir son cholestérol en baisse. Coupler le défi à une association a créé une véritable émulation. Mais cela a aussi permis aux gens de se sentir mieux physiquement. C'est pourquoi, une soixantaine de marcheurs poursuivent leurs efforts encore aujourd'hui. »

L'OMS recommande de faire 10 000 pas par jour
En effet, selon les recommandations de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), chacun devrait effectuer 10 000 pas par jour. Un niveau que peu de travailleurs atteignent. Pourtant, les risques accrus par la sédentarité sont nombreux : obésité, diabète, cholestérol, pression artérielle, phlébite. Sans oublier une augmentation des TMS (troubles musculo-squelettiques). « La sédentarité est un problème de santé publique, alerte le Pr François Carré, cardiologue et professeur au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine). Or, le monde de l'entreprise est le plus touché car c'est là qu'on reste assis le plus longtemps. Pourtant, en adoptant quelques gestes simples, les bénéfices peuvent être rapides. » L'expert recommande de se lever deux à trois minutes toutes les deux heures. Téléphoner debout, se déplacer pour parler à un collègue plutôt que de lui envoyer un mail, faire des photocopies : les occasions de bouger en entreprise peuvent être plus nombreuses qu'il n'y paraît. Même s'étirer sur son fauteuil peut être bon pour santé. Enfin, pourquoi ne pas profiter d'une pause-café, pour faire quelques pas, tasse à la main, plutôt que de rester au même endroit ? « Cela ne change rien au temps de pause. Ce dernier devient juste meilleur pour le bien-être du salarié », commente le Pr François Carré. Des salariés en bonne santé seront, également, plus productifs.

EN SAVOIR PLUS

À LI
RE
«Danger sédentarité », du Pr François Carré, éditions du Cherche-Midi, 2013, 194 pages, 11,80 €.
«Santé et bien vivre au travail », de Roseline Desgroux et Laurence Breton-Kueny, Afnor éditions, 2011, 183 pages, 20,50 €.

À CONSULTER
L’observatoire de la sédentarité : www.observatoiresedentarite.com.

Partager cet article

Repost 0
Published by David - dans FIBROMYALGIE
commenter cet article

commentaires

bruno Delferrière 10/03/2015 22:31

Affirmatif.
Bouger, le plus possible selon ses possibilités.

Tu as raison, David. Amitiés, nono

David 10/03/2015 23:10

Tu en doutais ? rhoooo j'ai toujours raison Nono (rire) ;)

Présentation

  • : Fibromyalgie
  • Fibromyalgie
  • : Ce site est consacré à la fibromyalgie et tout ce qui tourne autour de cette pathologie si douloureuse et du handicap qu'elle génère. Un des buts est d'en partager les connaissances et les conséquences souvent désastreuses qu'elle a à tous les niveaux de la vie. La fibromyalgie nous concerne TOUS, et de plus en plus ; elle est en passe de devenir un véritable phénomène de société, un problème de santé publique si aucune solution n'est trouvée rapidement. 3 millions d'enfants, de femmes, d'hommes, et sans doute davantage en raison d’erreurs chroniques de diagnostics et de l'aveuglement de certains médecins, en sont atteints en France, pays des droits de l'homme qui pourtant étouffe en permanence cette maladie handicapante et ignore de manière brutale les fibromyalgiques et les répercussions ultra-violentes que cette maladie ô combien douloureuse a sur les malades. On persiste à la qualifier de maladie nouvelle qui n'aurait que quelques dizaines d'années... C'est pourtant ignorer le fait qu'on en parle déjà au début du 19e siècle... le nom a évolué au bon vouloir des médecins, mais la maladie reste la même et provoque toujours plus de dégâts...
  • Contact

Profil

  • David
  • Serial lecteur, musicophile invétéré, j'aime également plonger sur une page blanche et lui donner vie... la maladie n'est pas une finalité, elle est un renouveau qu'il faut apprivoiser.
  • Serial lecteur, musicophile invétéré, j'aime également plonger sur une page blanche et lui donner vie... la maladie n'est pas une finalité, elle est un renouveau qu'il faut apprivoiser.

Actualité

fibro autopsie couverture mercure dauphinoisfibro autopsie 4ème couverture mercure dauphinoisFIBROMYALGIE - AUTOPSIE D'UNE DOULEUR AU ZENITH

est en vente  sur le site des éditions Le Mercure Dauphinois :

 

 

http://www.lemercuredauphinois.fr/data/pages_site/nouveautes.php

  Article, extraits & avis des lecteurs : http://lunaire-iris-des-sens.over-blog.fr/article-fibromyalgie-renaud-hantson-114281522.html 

 

 

couverture Mise en ligne

Site des éditions Brumerge : link

Article avec commentaires des lecteurs : MAUVAISES ONDES

N'hésitez pas à laisser un commentaire ici et sur le site éditeur Brumerge ainsi que sur Babelio : link

Recherche